Photographie d'un habitat dans lequel a été réalisé des travaux d'extension pour agrandir le salon.

C’est décidé, j’agrandis mon habitat

Si vous projetez de réaliser des travaux d’agrandissement pour améliorer le confort de votre habitat, le magasin de bricolage en ligne Bricolorer, vous explique toutes les étapes essentielles à suivre pour y parvenir.

Photographie d'un habitat dans lequel ont été réalisés des travaux d'extension pour agrandir le salon.

https://pixabay.com/fr/accueil-modernes-meubles-de-luxe-1680800/

Vos obligations

De nombreux travaux de gros œuvre sont soumis à des obligations très strictes. Les projets d’extension ne dérogent pas à cette règle. En effet, avant de mettre à exécution vos talents de bricoleur ou bricoleuse, vous aurez à entreprendre au préalable un certain nombre de démarches administratives et formalités. Un petit rappel s’impose :

  • Avant d’engager des travaux de transformation de l’habitat, renseignez-vous sur les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune. Le Plan Local d’Urbanisme en délimitera la réglementation et les restrictions.
  • Pensez également à vérifier la servitude de vue et de jour afin de respecter les distances réglementaires séparant votre habitat de celui du voisinage.
  • Selon l’ampleur des travaux, vous devrez déposer un dossier de permis de construire ou faire une déclaration préalable de travaux et vous soumettre aux délais d’affichage du permis et de recours d’un tiers.
  • Une fois les autorisations en poche, rapprochez-vous de plusieurs entrepreneurs afin d’obtenir différents devis. Cette opération vous permettra d’avoir une idée plus précise du montant de l’enveloppe des travaux.

La définition du projet

Par la suite vous devrez définir clairement les objectifs afin d’évaluer leur faisabilité. Selon la configuration de votre habitat actuelle et la surface que vous souhaitez y ajouter, différentes options s’offriront à vous : surélévation, excavation, extension latérale, aménagement des combles ou création d’une annexe.

L’extension par surélévation

La surface de plancher dont vous disposez n’est pas suffisante pour vos travaux d’agrandissement ? L’extension par surélévation est la solution privilégiée des villes à forte densité urbaine. Elle est néanmoins coûteuse et nécessite certaines vérifications quant à la capacité de l’habitat à recevoir un étage supplémentaire. Étant donné que ce dernier n’a pas forcement été bâti pour supporter un tel poids, il est essentiel d’utiliser des matériaux légers pour sa construction. C’est une solution idéale pour ajouter une grande chambre par exemple.

L’aménagement des combles

Dans le même esprit, vous pouvez également opter pour la réhabilitation de l’espace sous toit qui vous fera gagner une surface non négligeable. L’ampleur des travaux sera dans ce cas nettement moins colossale et coûteuse. Ce type d’aménagement est particulièrement adapté pour recueillir une chambre supplémentaire ou un espace de jeu pour les enfants.

L’extension par excavation

Quitte à exploiter chaque recoin perdu de la maison, pourquoi ne pas s’attaquer à l’espace disponible en sous-sol ? Le procédé d’extension par excavation consiste à creuser plus en profondeur dans les fondations dans le but de révéler tout le potentiel de l’habitat. L’espace libéré peut être semi-enterré et devenir une pièce à vivre à condition de le rendre habitable. Vous pouvez facilement y aménager par la suite un studio indépendant avec chambre et salle de bain pour recevoir vos invités.

L’extension latérale

Cette option est probablement la plus prisée de toute. Elle regroupe les aménagements de type terrasse ou véranda pour accueillir un salon ou agrandir la cuisine. C’est également l’occasion de créer une pièce intermédiaire servant à la fois l’intérieur et l’extérieur. Elle est une solution pour faire entrer la lumière naturelle dans la maison et s’adapte plus facilement à différents budgets.

La création d’une annexe

Si votre terrain vous le permet, vous pouvez envisager de faire construire une annexe indépendante ou la rattacher à votre habitat. Cela permet de rajouter au minima une pièce ou bien de créer un garage ou une dépendance pour ranger les outils de bricolage et l’outillage du jardin.

Une fois vos travaux d’extension réalisés, n’oubliez pas de vous consacrer à la sécurité de la maison en y ajoutant des volets roulants anti-effraction ou des barreaux aux fenêtres, notamment pour les ouvertures en rez-de-chaussée et au sous-sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam