Créer son atelier d'artiste.

Je transforme mon garage en atelier

L’artiste qui croupit au fond de votre âme en a marre de travailler sur le tapis du salon ? Vous avez étendu une bâche de cinq mètres de long, pour être sûr que votre bombe de peinture n’entachera rien de tout votre mobilier. Mais vous êtes vite à court de verres lorsque des amis passent à l’improviste… Ils sont plein de pinceaux ! Il est temps de changer ces mauvaises habitudes.

Créer son atelier d'artiste.

https://pixabay.com/fr/artiste-peintre-chevalet-toile-2578454/

Travailler avec la luminosité

Il est difficile de trouver l’inspiration dans un endroit plongé dans la pénombre. Posséder de grandes fenêtres, ça aide. Ou encore un puits de lumière, pour conserver une source naturelle. Mais ne rêvons pas, dans un garage, les fenêtres larges n’existent pas. Heureusement, votre magasin de bricolage en ligne vous donne les astuces pour augmenter la luminosité d’une pièce. Soyez stratégique, placez des miroirs, peignez les murs en blanc, valorisez l’éclairage avec des rails aux prix abordables.

Beaucoup de rangements

Pensez à intégrer du mobilier de rangement qui s’étend sur tout le mur, afin de sauvegarder un maximum de place. Achetez des étagères robustes, ou bien fabriquez-les facilement vous-même grâce à des lattes ou des planches de bois. Pour éviter les aller-retours incessants alors que vous êtes plongé dans un nouveau projet. Il faut un maximum de rangements dans votre espace de travail, pour bien disposer vos outils de bricolage de poids, de tailles et de types différents…

Vous préférez stocker vos toiles vierges et vos tableaux hors de portée de la poussière, des éclaboussures et des dégradations éventuelles ? Créez des casiers afin que vos œuvres ne soient pas éparpillées en désordre dans toute la pièce. C’est vrai, votre atelier est conçu pour le plaisir de créer, mais un lieu mal rangé ne favorise pas toujours l’inspiration, et vous fait chuter dans le brouillard du bric-à-brac.

Besoin d’espace

Il est agréable de travailler dans un espace aéré, pour circuler rapidement avec facilité. Travailler dans un espace propre et rangé stimule également la créativité. Les rangements deviennent alors la condition à exercer votre passion sans interruptions.

Plus c’est grand, mieux c’est ! Pour gagner de la place, adaptez votre mobilier sur des roulettes. Votre espace a la possibilité d’être dégagé en quelques secondes. Si vous avez beaucoup de place, optimisez une grande table en guise de plan de travail, pour vous étaler, sans pour autant vous sentir encombré en pleine composition.

Des murs qui vous inspirent

Personnalisez vos murs ! Bourrez-les d’affiches, de photographies, de textes… De tout ce qui sert de référence à la construction de votre esprit. C’est de cette manière que vous allez développer encore plus ce sur quoi vous avez déjà travaillé. Si votre garage est humide ou au contraire trop sec, investissez dans un système de ventilation. Suspendez vos œuvres, donnez du relief à vos murs avec des matériaux différents, créez une fausse verrière en miroir pour vous retrouver dans un atelier plus que spacieux…

Le sol va en pâtir

Un atelier dans un garage ne demande pas forcément des sommes astronomiques pour un revêtement de sol. Il faut quelque chose d’adéquat qui ne craint ni taches, ni eau, ni chocs et qui se nettoie facilement. Car, la vie d’artiste, ne nous le cachons pas, c’est salissant ! Des feuilles de contreplaqué peuvent être ingénieuses, utilisées en revêtement de sol, en plus d’être économiques. Dans un atelier d’artiste, n’hésitez pas à repeindre ou même éclabousser vos dalles de peintures, pour les plus créatifs d’entre vous.

Vous en avez assez de ne pas matérialiser vos idées ? C’est le moment pour y remédier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam