Isolation thermique dans les combles d'une maison.

Je veux mieux isoler ma maison, par où commencer ?

Comme annoncé dans notre précédent article sur la consommation d’énergie, votre magasin de bricolage en ligne Bricolorer revient avec des conseils pour bien organiser les travaux d’isolation thermique. C’est en effet un levier important en termes d’économie en la matière, on y trouve souvent son compte. Mais pour être tout à fait honnête, sachez que ces travaux peuvent être importants.

Isolation thermique dans les combles d'une maison.

https://www.flickr.com/photos/darronb/

Étape 1 : analyser l’isolation thermique du foyer

Avant de vous précipiter sur votre ordinateur pour commander des rouleaux d’isolant, commencez par vérifier, d’une part, que votre maison a bien besoin de ce type de réfection. Il est tout à fait possible qu’elle soit convenablement isolée, en particulier s’il s’agit d’un logement neuf qui répond aux normes de construction Bâtiment basse consommation. Ces normes font que ces constructions sont bien isolées par nature. D’autre part, en cas de problème d’isolation, il faut en déterminer les localisations et les types :

  • 75% de la déperdition concerne les parois (murs 16%, toitures 30%, sols 16%, menuiseries 13%)
  • 20% de la déperdition passe par le renouvellement nécessaire de l’air
  • 5% (ou parfois plus selon la construction) de la déperdition est le fait de ponts thermiques (défaut de liaison structurelle)

Vous pouvez faire appel à un professionnel ou vous doter d’un détecteur thermique pour faire votre diagnostic. Dans certaines circonstances, les murs par exemple, vous pourrez constater simplement avec vos mains le changement de température entre le haut et le bas (auquel cas l’isolant se serait affaissé), et en vous promenant avec une bougie dans les pièces, vous pouvez trouver les fuites d’air vous-même selon le tremblement de la flamme.

Étape 2 : choisir la méthode et les matériaux au cas par cas

Une fois votre diagnostic d’isolation posé, plusieurs options s’offrent à vous. Dans la majorité des cas, vous aurez compris qu’il est plus intéressant d’améliorer l’isolation des parois (ce qui comprend de traquer les fuites au niveau des portes et fenêtres) plutôt que chasser les fameux ponts thermiques. On vous parle des deux postes les plus importants.

L’isolation du toit : par l’extérieur

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, isoler la toiture n’est pas le poste le plus difficile à réaliser. Grâce aux différentes méthodes d’isolation par l’extérieur, et si vous occupez les combles, vous ne perdrez même pas d’espace de vie à l’intérieur.

Isolation des murs : intérieur ou extérieur, à vous de voir

Chaque solution présente des avantages et des inconvénients. L’isolation extérieure peut se faire à l’occasion d’un ravalement de façade (il faut alors veiller à la conformité des règles d’urbanisme). Elle ne fait pas perdre d’espace de vie, mais elle augmente le coefficient d’occupation des sols, cela peut donc être impossible si vous avez déjà atteint le maximum de votre terrain ; et si c’est possible, cela augmentera les taxes qui en dépendent (habitation, foncier, la demande de modification de la construction l’établira). L’isolation extérieure oblige à modifier l’étendue de la toiture, du système de recueillement des eaux de pluie et d’ouverture des volets. Concernant les fenêtres, l’option par l’extérieur fait perdre de la luminosité, et en présence de nombreuses ouvertures, il faut préférer l’isolation intérieure, plus simple à adapter. Celle-ci fait perdre de l’espace dans les pièces. De plus, il faudra revoir l’ensemble de l’installation électrique.

Concernant les autres postes, on ne recommande d’envisager des travaux que dans la mesure où la déperdition est forte. Souvent, s’occuper des toits et des murs est déjà très avantageux pour votre isolation, donc votre consommation d’énergie. N’oubliez pas que les travaux de rénovation énergétique font l’objet d’aides de l’État (dans certaines mesures et sous certaines conditions). Le gouvernement vient de mettre à jour sa page en fonction des nouveautés législatives : Ministère de l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam