Isolation

Les 10 commandements de l’isolation thermique

L’isolation thermique est incontournable lorsqu’on parle de confort chez soi, de maison bien tempérée et d’économie de l’énergie. Elle ne peut être efficace que par le respect de certaines règles de base. Tour d’horizon sur les 10 commandements de l’isolation thermique.

Isolation

1.      Garder le but de l’isolation thermique dans la visière

Il est important que vous ne perdiez pas de vu le vrai but de l’isolation thermique. Le principal but est de diminuer les pertes en chaleur dans une maison. Votre isolant doit donc agir en fonction de cela.

2.      Les règlementations thermiques (RT2012)

La dernière règlementation thermique se base sur trois exigences. Elles s’énoncent comme suivant : la consommation d’énergie doit être inférieure à une valeur dépendant de la localisation géographique de la construction, la température maximale atteinte suite à une période de 5 jours consécutifs de fortes chaleurs doit être inférieure à une température de seuil, le coefficient de besoin bioclimatique doit être inférieur à une valeur maximale définie par région.

3.      La déperdition agit sur plusieurs zones de la maison et non un seul

Une maison bien isolée nécessite une isolation thermique sur presque toutes ses parois. Celle-ci ne doit pas se concentrer sur une seule et même zone.

4.      Connaître le taux de déperdition sur chaque zone stratégique

Même si la déperdition affecte plusieurs zones, il est nécessaire de connaître le taux de perte de chaleur sur chacune : le toit (30 %), les murs (25 %), les zones de renouvèlement d’air (25 %), fenêtres (15 %), les planchers bas (10 %), le sol (10 %).

5.      L’isolant parfait n’existe pas

Le rôle de l’isolant est de retarder le transfert de la chaleur. Chaque isolant possède ses avantages et ses inconvénients. Il vous suffit de trouver l’isolant qui correspond le mieux à vos besoins (prix, qualité d’isolation thermique, qualité d’isolation acoustique, gain de place).

6.      Prendre en compte les différentes catégories d’isolants

La qualité d’une isolation va dépendre de l’isolant utilisé. Il existe 5 groupes d’isolants : les isolants minéraux, les isolants synthétiques, les isolants naturels, les thermo-réflecteurs, les isolants de nouvelle génération.

7.      Un type d’isolants se conforme à un type de paroi

Choisissez le bon isolant, car selon la zone à isoler, certains matériaux sont plus adaptés que d’autres.

8.      Pas d’isolation sans étanchéité

Isolation et étanchéité ne vont pas l’une sans l’autre. Même avec un bon isolant, s’il n’y a pas d’étanchéité, votre isolant pourrait se mouiller et ne plus agir.

9.      Faire appel à un professionnel

Pour obtenir les meilleurs résultats en termes d’isolation thermique, le mieux est de toujours faire appel à un professionnel. Il s’y connaît plus que vous et pourrait apporter plusieurs conseils sur votre isolation. Ou si vous tenez à prendre soin de votre maison et réaliser cette tâche vous-même, documentez-vous bien sur le sujet avant de vous lancer.

10. Assurer la continuité de l’isolation

Pour une efficacité absolue tout au long de l’année et durant toutes les saisons, l’isolation doit être continue, sans interruption. Aussi, assurez-vous que le pont thermique soit bien isolé à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam