Piscine avec grand abri.

On n’abandonne pas sa piscine en hiver et on pense à sa sécurité au printemps

À moins de disposer d’une piscine chauffée sous abri, il y a fort à parier que la plupart des piscines de France métropolitaine sont actuellement délaissées. Juste avant décembre, c’est le moment idéal pour les placer en hivernage, on n’en profitera que plus rapidement au retour du printemps. Suivez les conseils de votre spécialiste du bricolage en ligne pour un hivernage dans les règles de l’art.

Piscine avec grand abri.

Organiser l’hivernage

L’hivernage consiste à mettre la piscine au repos tout en veillant à ne pas laisser la qualité de l’eau virer. Car oui, on va laisser l’eau dans la piscine durant tout l’hiver. C’est indispensable pour éviter que la structure ne se déforme, celle-ci ayant besoin du poids de l’eau pour se maintenir en l’état.

Les difficultés principales seront donc de ne pas laisser l’eau geler, ce qui aurait des conséquences aussi désastreuses sur la structure, et de ne pas la laisser tourner, ceci afin de la récupérer plus facilement au retour de la belle saison. Pour ce faire, il faut traiter l’eau et choisir une façon d’éviter les gelées.

De la chimie fine

Quand l’eau de votre piscine est entre 12 à 15°C, c’est le moment de la mettre en hivernage car elle est alors moins sujette aux algues et aux bactéries. Celles-ci ont besoin de conditions de température et d’acidité de l’eau spécifiques pour proliférer, on va donc s’attacher à les contrecarrer.

Commencez par nettoyer intégralement la piscine en frottant le revêtement, en vidant les skimmers et purgeant le système de filtration entier. Une fois cela fait, vérifiez les données chimiques de l’eau comme d’habitude, ajustez le pH si besoin puis utilisez un produit d’hivernage. Selon le produit, vous pouvez ou devez auparavant administrer un traitement de choc pour renforcer la résistance de l’eau à la prolifération d’algues et de bactéries.

Un mouvement perpétuel

Le produit d’hivernage n’est pas conçu pour éviter à l’eau de geler. Pour ceci, il va falloir adopter une des deux façons de faire :

  • Couvrir la piscine d’une bâche d’hivernage puis laisser la filtration tourner une courte durée chaque jour pendant tout l’hiver. Le mouvement de l’eau occasionné évitera de geler. Cela s’appelle l’hivernage actif.
  • Baisser la quantité d’eau sous le niveau des skimmers et des buses ; purger le système de filtration pour le laisser à sec et éviter aux canalisations d’exploser sous l’effet du gel ; disposer des accessoires antigels qui en flottant vont empêcher le gel de s’installer ; et recouvrir la piscine pour éviter aux débris et feuilles de salir l’eau. C’est l’hivernage passif.

Prévoir le retour des beaux jours

Avec un hivernage efficace, au printemps, il ne faudra pas nécessairement accomplir un nettoyage digne d’Hercules, mais simplement vérifier le pH et rétablir la dureté de l’eau. Par contre, il faudra s’y mettre dès que la température de l’eau reviendra à 12 à 15°C, pour les mêmes raisons que l’entrée en hivernage. En effet, il faudra s’occuper de la salubrité de votre piscine dès avant que les organismes indésirés se réveillent et viennent gâcher la fête.

Dans ces conditions et puisque vous aurez du temps libre, on vous recommande de vous pencher sur la sécurité de votre piscine. Avez-vous choisi un mode de sécurisation conforme à la loi ? Le dispositif que vous avez choisi vous convient-il totalement ou bien envisagez-vous d’en changer ?

Pour rappel, il faut suivre l’une de ces directives :

  • Installer une barrière empêchant des enfants d’entrer sans adulte (avec poignée et/ou serrure de sécurité)
  • Installer un système d’alarme sonore à l’approche de la piscine ou à l’introduction dans l’eau
  • Couvrir la piscine d’une bâche de sécurité (qui ne s’affaisse pas si un enfant marche dessus)
  • Installer un abri qui recouvre intégralement la piscine.

Cette dernière installation peut occasionner un surcoût des taxes foncière et d’habitation. Sur Bricolorer, vous pouvez choisir un système de fermeture de barrière homologué (charnière à fermeture automatique, serrure magnétique…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam