Nos conseils de bricolage en automne.

Préparer votre maison pour l’automne avec Bricolorer

L’automne est une des périodes de l’année où l’on apprécie tout particulièrement se lover dans son canapé. La pluie peut bien ruisseler sur les fenêtres, rien ne peut troubler ce moment de quiétude absolue. Vraiment rien ? N’attendez pas que les problèmes vous tombent dessus ! Votre magasin de bricolage vous donne quelques conseils pour que vous puissiez pleinement profiter de votre nid douillet cet automne !

Nos conseils de bricolage en automne.

https://pixabay.com/fr/coeur-sweetheart-feuille-l-automne-1776746/

L’automne a son lot d’inconvénients… Le climat est capricieux, les journées raccourcissent et le thermomètre dégringole. Autant d’éléments que nous autres, habitants des régions tempérées, détestons plus que de raison. Pour se protéger des aléas de la météo, la meilleure solution est de se trouver sous un toit chaleureux et convivial. Mais encore faut-il que ce dernier soit en bon état.

Côté maison

Fuites thermiques, mauvaise étanchéité du toit, moisissures et autres dégâts collatéraux peuvent être occasionnés par les assauts répétés des intempéries au fil des saisons. Les dégradations sont parfois importantes et même les foyers bien entretenus ne sont pas épargnés. Un constat d’autant plus triste lorsque l’on sait que ces dommages peuvent être évités en instaurant un petit rituel annuel. Pour éviter ces désagréments, nous vous conseillons de poursuivre vos efforts en inspectant le bâtiment dans son ensemble.

La façade

Commencez par étudier l’état de la façade extérieure pour y repérer d’éventuelles anomalies. En faisant le tour du propriétaire, vous observerez peut-être la présence de fissures, de traces d’humidité, de salpêtre, de champignon ou encore de mousse. Peu importe l’ampleur du phénomène, tous ces problèmes doivent être traités au plus vite car ils sont à l’origine des infiltrations et par conséquent d’une mauvaise couverture thermique.

Le toit

Ne prenez pas le risque de grimper sur votre toit. L’opération est dangereuse et demande une formation spéciale pour se déplacer sur les tuiles sans les endommager ou mettre en péril votre vie. Préférez un pré-diagnostic sur ce bon vieux plancher des vaches. Des tuiles cassées, manquantes, non-alignées ou recouvertes de mousses sont autant de signaux d’alarmes pour demander à un professionnel de réaliser une analyse plus poussée.

Les combles

Autre point de vue qui vous aidera à déterminer si vous devez réaliser ou non des travaux de rénovation de votre toiture, les combles. Ici, pas besoin d’outils de bricolage pour savoir s’il y  un problème. Des traces d’humidité au sol ou l’isolant mouillé après une journée pluvieuse suffisent largement à vous mettre la puce à l’oreille.

La charpente

Profitez aussi de votre passage dans les combles pour contrôler l’état de la charpente. Véritable squelette de votre maison, la charpente est l’élément qui empêche en quelque sorte que le ciel ne vous tombe sur la tête. Il convient donc de la chouchouter en vérifiant par exemple si elle n’est pas envahie par des parasites. Si vous trouvez de la sciure, n’attendez pas pour contacter un professionnel.

Côté jardin

Bien que l’automne nous offre encore quelques belles journées ensoleillées, il faut bien avouer que les températures nous invitent moins à nous prélasser dans le jardin. Avant de ne plus du tout y mettre les pieds, il convient de faire quelques petites choses si vous souhaitez retrouver votre paradis vert en bonne santé lors de la prochaine belle saison. On pensera par exemple à tailler haies et buissons et retirer les mauvaises herbes. Le paillage ainsi que les voiles d’hivernage pour plante vous aideront aussi à protéger les plus fragiles face au froid. Enfin, pensez à recouvrir de bâches perméables ou de remiser le mobilier extérieur, le bois de chauffage et votre barbecue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam