Fabriquer sa cloison.

Ma propre cloison amovible, pour un peu d’intimité

Séparer une pièce, c’est difficile quand on a peu d’inspiration. L’astuce, c’est de fabriquer sa propre cloison amovible en bois ou en altuglas, ce verre acrylique qui fera un effet très design au milieu de votre salon. L’avantage de construire vous-même votre mobilier, c’est de pouvoir le monter aux dimensions nécessaires pour séparer l’espace de la pièce concernée, mais aussi de lui donner une allure qui colle parfaitement au style décoratif de votre intérieur. Suivez les consignes de votre magasin de bricolage pas cher pour changer l’intérieur de votre maison facilement !

Fabriquer sa cloison.

https://pixabay.com/fr/photos/int%C3%A9rieur-restaurant-bar-%D0%B3%D1%83%D0%B4%D0%B2%D0%B0%D0%B9%D0%BD-2305694/

Une cloison avec petite ouverture

Cette cloison amovible se fabrique en quatre étapes, rien de difficile pour un bricoleur amateur comme vous, qui suit de près les nouvelles publications de Bricolorer.

  • Quatre tasseaux de bois de 5×5 centimètres coupés à 1,80 mètre de long
  • Deux plaques de contreplaqué
  • Un portant à vêtements

Avec les tasseaux de bois, commencez par monter un châssis, à la manière de celui qui entoure vos barreaux de sécurité pour fenêtres. Vous êtes libre pour la forme : ronde, rectangulaire ou carrée selon la décoration et l’ambiance de votre intérieur. Ensuite, déterminez la hauteur de l’ouverture de la cloison et formez son encadrement à l’aide de tasseaux fixés de part et d’autre du châssis.
Dans vos plaques de contreplaqué, reportez les côtes de l’ouverture de la cloison, puis découpez à la scie sauteuse. Pour que cette cloison devienne amovible, posez le châssis sur le portant, calez les deux montants sur les tasseaux extérieurs du châssis et fixez le tout à l’aide de serre-joints, semblables à ceux que l’on retrouve dans les outils de bricolage des plombiers.
Avec de la colle à bois à prise rapide, collez les plaques de contreplaqué pour finir la cloison. Pour terminer la cloison amovible, peignez à la teinte de la pièce dans laquelle vous voulez entreposer votre cloison, pour une décoration qui correspond parfaitement à votre intérieur.

Une cloison amovible double-usage

  • Quatre tasseaux de bois de 5×5 centimètres coupés à 1,80 mètre de long
  • Deux plaques de contreplaqué
  • Un portant à vêtement
  • Quatre roulettes
  • De l’isorel perforé

Cette cloison amovible se fabrique de la même manière que la cloison ci-dessus. Sur le même principe de châssis de bois, mais encore plus simple à réaliser, puisque le cadre se monte à partir de quatre tasseaux de bois. Une fois le châssis assemblé, fixez les quatre roulettes sur sa base et terminez la cloison en l’habillant d’isorel perforé, que vous pourrez colorer grâce à un peu de peinture.

Vous êtes prêts pour placer votre cloison dans l’entrée, en tant que porte-manteau, par exemple. Ou encore jusque dans la chambre partagée par vos deux enfants qui pourront l’utiliser en tant que dressing. Une autre idée d’utilisation pour cette cloison est pleine d’astuce de rangement, pour séparer le coin bureau de celui du lit dans une chambre d’adolescent. Attention ! En aucun cas la cloison amovible ne consiste en un système de sécurité pour maison mis en place pour calmer le jeu entre vos deux ados…

La cloison amovible sur rail coulissant

  • Une plaque d’altuglas
  • Deux rails
  • Un rideau de voile et un câble métallique pour le suspendre

La construction est basée sur le même type que les deux précédentes, sans la phase de découpe, étant donné que vous allez poser une plaque d’altuglas. Cette cloison est peut-être la plus intéressante à réaliser car c’est la plus design et originale. Elle laisse passer la lumière du soleil, et, lorsque vous en avez assez, il est possible de tirer le rideau que vous aurez suspendu auparavant à son câble métallique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam