Poissons d'eau douce pour faire de l'aquaponie.

Testez l’aquaponie à domicile !

Régulièrement, Bricolorer vous donne des astuces pour vous sensibiliser aux pratiques plus équitables et respectueuses de l’environnement. Changer vos habitudes et adapter votre habitat fait partie des solutions les plus faciles à appliquer… à condition bien sûr d’y mettre un peu de bonne volonté !

Aujourd’hui, votre site de bricolage en ligne vous invite au jardinage écolo grâce à un système qui cartonne en ville comme à la campagne : l’aquaponie. Découvrons ensemble son fonctionnement.

Poissons d'eau douce pour faire de l'aquaponie.

Photo by FOX from Pexels – https://www.pexels.com/photo/orange-and-white-koi-fish-near-yellow-koi-fish-213399/

Aquaculture + hydroponie = aquaponie

Née d’une fusion entre les termes « aquaculture » (ou élevage de poissons) et « hydroponie » (une technique de production des plantes hors sol), l’aquaponie initie une pratique responsable de la culture et du jardinage. Elle repose sur un fonctionnement bien rodé qui consiste à recréer à petite échelle un écosystème dans lequel évoluent trois types d’organismes (les poissons, les bactéries et les plantes) de façon cyclique et autonome.

  • Les poissons sont placés dans un bassin d’eau au sein duquel ils évoluent librement. Leurs déjections, riches en éléments tels que le potassium ou l’azote, produisent de l’ammoniaque qui servira – après transformation – d’engrais naturel aux plantes.
  • À l’aide d’une pompe, l’eau des poissons est conduite dans les bacs de culture où se situent les plantes et de nombreuses bactéries dont le rôle est de transformer l’ammoniaque en nitrites puis en nitrates. Par le biais du substrat présent dans les bacs (billes d’argile, cailloux…), l’engrais naturel issu des déjections nourrit les plantes.
  • L’eau est ensuite recyclée naturellement grâce au système de filtre joué par les bacs de plantes. Ainsi nettoyée et débarrassée des nitrates, elle est réinjectée dans le bassin des poissons. Et c’est reparti pour un tour.

Un système pas si novateur que ça…

Si l’aquaponie fait beaucoup parler d’elle en ce moment, sa pratique n’est pourtant pas récente. Il y a des millénaires, les Aztèques utilisaient déjà un système similaire pour la culture du maïs et des haricots. De même que les Chinois pour cultiver le riz. Plus écolo et respectueuse de l’environnement, l’aquaponie est remise au goût du jour depuis quelques années. Elle permet non seulement de réaliser des économies d’eau (jusqu’à 90%), mais également de booster la croissance des plantes qui poussent jusqu’à deux fois plus vite, le tout sans recours aux pesticides ou engrais chimiques. Cela vous permet de cultiver et consommer vos propres légumes bio !

Le kit d’aquaponie

Avec quelques outils de bricolage et un peu de savoir-faire, vous pourriez aménager un système aquaponique sur mesure chez vous. Mais rassurez-vous, il existe aussi des kits prêts à l’emploi et adaptés à votre usage :

  • Dans un jardin si vous habitez une région où le climat reste doux en hiver
  • Sous serre
  • Sur les toits…

Il est tout à fait possible d’installer un tel système en intérieur (dans un garage par exemple), en revanche, il faudra compenser le manque d’éclairage par des lampes et donc augmenter votre consommation d’électricité…

Côté matériel, vous aurez globalement besoin d’un bassin, d’un support de culture, d’une pompe, d’un filtre, d’un siphon et de tuyaux. Une fois l’installation terminée, il ne restera plus qu’à placer de l’eau et des poissons dans le bassin puis plusieurs litres de substrat et des graines dans le bac de culture et le tour est joué.

Installation aquaponie pour jardiner de façon plus écologique.

https://www.flickr.com/photos/aquaponicslab/

Quel type de culture peut-on réaliser avec l’aquaponie ?

L’aquaponie est une solution idéale pour réaliser un potager écolo chez soi. On peut y cultiver un grand nombre de légumes : salade, cresson, épinards, blettes, tomates, aubergines, concombres, carottes… mais également des plantes aromatiques comme le basilic, la menthe ou la ciboulette.

Côté poisson, il est recommandé de miser sur des espèces telles que les carpes, truites, sandres ou bien les crevettes, les écrevisses et n’importe quel autre poisson d’eau douce. Privilégiez une alimentation saine et adaptée (selon si les poissons sont herbivores ou carnivores).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam