Votre mur est-il porteur ?

Vous désirez aménager votre maison d’une manière différente et ainsi changer la position de certaines pièces pour gagner de l’espace ? Pour cela, il vous faudra sans doute abattre un mur. Cependant, avant de sortir vos outils de bricolage, il faut absolument savoir où se situent les murs porteurs de votre habitation afin d’éviter que le ciel vous tombe sur la tête.

Réaménagement d'une pièce à vivre.

https://pixabay.com/fr/photos/mur-de-briques-chaises-meubles-1834784/

Le rôle d’un mur porteur

Certaines astuces permettent de faire la différence entre mur porteur et mur non porteur, et donc d’éviter un possible désastre. Les murs porteurs supportent la structure de toute la maison ou d’un appartement en plus de leur propre charge. Côté vocabulaire, on appelle mur de refend un mur porteur intérieur. Chaque mur porteur doit donc être conservé puisque sur lui peut reposer la charge verticale de la dalle ou du plancher, des cloisons de l’étage supérieur ainsi que de la charpente et plus largement de toute la toiture.

La solidité de votre habitation est intimement liée aux murs de refend. Lorsque des travaux s’imposent et impliquent la démolition d’un mur, il est vraiment important de s’assurer qu’il ne s’agit pas justement d’un mur porteur car c’est toute l’habitation qui peut s’en trouver complètement déstabilisée au point de représenter un danger immédiat pour ses occupants. Après avoir pris soin de soutenir le mur porteur ou le mur de refend, c’est à la scie que l’on intervient sur ce type de mur afin d’éviter les risques liés aux vibrations. Cette intervention ne doit être exécutée que par un spécialiste.

Pour modifier l’espace intérieur, on peut en revanche abattre un mur non porteur, c’est-à-dire une cloison qui n’est là que pour séparer les pièces mais qui ne soutient nullement une masse structurelle quelle qu’elle soit. Pour les murs non porteurs, pas besoin de faire appel à un spécialiste, vos talents de bricoleur peuvent suffire.

Identifier un mur de refend

Au vu de leur mission de soutien de la structure d’un bâtiment, les murs de refend présentent des caractéristiques bien particulières qui faut savoir reconnaître. L’épaisseur du mur nous donne des indications importantes. En effet, si l’épaisseur du mur est au moins égale à quinze centimètres, alors il y a de grande chance que ce mur soit porteur car les cloisons de séparation sont beaucoup moins épaisses.

Vous pouvez aussi prendre une petite masse et taper avec sur différentes zones du mur. Si vous entendez un bruit sourd, alors c’est un mur porteur et si le son est creux alors c’est sans aucun doute un simple mur de séparation.

Si vous avez la possibilité de vous procurer les plans originaux de la maison ou du bâtiment dans lequel vous vivez alors vous pourrez vous assurer qu’un mur est porteur ou non. Notamment si l’on possède une maison ancienne ayant déjà subi de sérieuses modifications. En effet, on peut prendre un mur intérieur pour une simple cloison alors qu’il s’agit d’un ancien mur extérieur (donc porteur) de la maison qui a été agrandie. Les plans originaux vous permettront de tout connaître sur votre maison, ce qui est très utile pour tous vos travaux de bricolage.

On a beau aimer bricoler, dans le cas d’un mur de refend, il est obligatoire de faire appel à un spécialiste expérimenté en travaux d’aménagement. Ce sont des travaux qui nécessitent une grande connaissance du bâtiment, et un bon niveau de technique. Et dans bien des cas, l’intervention sur un mur porteur implique certaines démarches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam