Les traitements

Publié le : 10/12/2019 10:19:34

Anodisation

Traitement de surface de type conversion qui permet de protéger ou de décorer une pièce en Aluminium, par oxydation anodique (couche électriquement isolante de 5 à 50 micromètres). Elle octroie aux matériaux une meilleure résistance à l’usure, à la corrosion et à la chaleur. L’épaisseur est en fonction de la destination du produit final.

 

Apprêt

Peinture Hydrodiluable (peinture à l’eau) séchée à l’air chaud qui confère au produit une bonne résistance à la corrosion pendant le stockage et aux intempéries. Utilisé comme sous-couche sur pièce en fonte BRUT, le traitement ne nécessite pas de décapage avant la couche de peinture définitive.
Les produits traités à l’APPRÊT permettent un stockage avant peinture plus long évitant les phénomènes de rouille.

 

Brut

État naturel du métal. Absence de traitement de surface, peut présenter des traces d’oxydation ou des traces d’huile.

 

Cataphorèse

Alliage de fer et de carbone contenant plus de 1,8% de carbone.

Ou électrodéposition cationique consiste à immerger la pièce dans un bain de peinture hydrosoluble, afin de lutter efficacement contre la corrosion. La peinture électrodéposée par un courant continu, se fixe de façon uniforme sur la pièce y compris dans les parties creuses et sur les arêtes.

 

Epoxy (RAL)

Réalisé par poudrage électrostatique, puis cuit au four.
L’épaisseur de peinture déposée (env. 80 µ) sur toute sa surface confère à la pièce une bonne résistance à la corrosion.
Les pièces en fonte (plus couramment destinées à une utilisation intérieure) reçoivent ce traitement sur la matière brute ; les pièces acier (utilisation extérieure) reçoivent au préalable un flash de zinc.
Le nuancier RAL consiste en une palette de couleurs universellement adoptée.
Il définit et nomme différentes teintes.
Ex : RAL 9005 (NOIR), RAL 9010 (BLANC).

 

Galvanisation

Opération consistant à recouvrir de zinc, un métal ferreux par immersion dans un bain de zinc en fusion.

 

Inox Brossé

Il s’agit d’un inox qui est mécaniquement brossé pour lui donner cet effet. L’inox brossé est obligatoirement passivé.

 

Inox passivé

La passivation des inox est un traitement chimique, ne changeant en rien visuellement l’état de surface. Elle recrée d’une façon rapide et homogène une couche compacte d’oxyde de chrome (principal facteur anticorrosif des inox) partiellement altérée lors de la mise en forme, traitements mécaniques, traitements chimiques, etc... La passivation des inox peut être effectuée par immersion en bain ou par pulvérisation d’un gel acide, suivant la taille et la complexité des pièces.

 

Zingage blanc ou noir

Procédé électrochimique consistant à déposer une pellicule protectrice de zinc sur un métal par décomposition chimique. Celle-ci est due à la mise en contact de substances en fusion ou en solution avec un courant continu par bains successifs.

Applicable sur acier et fonte, le zingage électrolytique est suivi d’une passivation chromique (ou finition) : BLANCHE ou NOIRE. La passivation chromique a pour but de retarder l’attaque superficielle du dépôt et d’augmenter la durée de vie du traitement.